Accueil
Contactez
nous
Contactez
nous
« Retour à la liste

Lexique immobilier

 A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  Z

Offre d'acquisition
Lorsqu'un acquéreur consent une offre, il marque son accord pour acheter un bien immobilier à un prix très souvent inférieur à celui qui est demandé par le vendeur. Il rentre donc en négociation, notamment sur le prix. C'est le vendeur qui dirige le jeu. Il peut accepter l'offre ou la refuser. La simple acceptation de l'offre par le vendeur, sa simple contre signature sur la dite offre, entraîne vente
 
Opération programmée pour l'amélioration de l'habitat (O.P.A.H)
Ce sont des opérations ponctuelles d'amélioration du patrimoine immobilier.
 
Opposition

Lors de la vente d'un lot, le vendeur doit présenter au notaire un certificat du syndic attestant qu'il n'est redevable d'aucune somme vis-à-vis de la copropriété (art. 20 de la loi du 10 juillet 1965). Si le vendeur ne lui présente pas ce certificat, le notaire avise le syndic de la vente par lettre AR. Le syndic dispose alors de 15 jours pour faire opposition (par acte d'huissier) au versement du prix de la vente au vendeur. Les sommes dues à la copropriété sont bloquées chez le notaire et reversées au syndic.

Option

Convention aux termes de laquelle le vendeur consent de vendre le bien immobilier à un prix donné et endéans un délai précisé. Durant le laps de temps convenu, l'acheteur dispose de la faculté de refuser ou d'accepter l'achat. Le bien ne peut donc plus être présenté à la vente auprès d'autres personnes durant la période convenue et il est loisible au vendeur de demander une indemnité de blocage du bien. Dans ce cas, on parle d'option payante